Souvent oubliée ou laissée de côté, la qualification produit est essentielle à la réussite d’un produit. Étanchéité, chutes, températures extrêmes… Autant de contraintes auxquelles sera confronté votre produit. Alors passez par la case qualification pour fiabiliser et limiter vos coûts !

La qualification produit est un terme passe-partout qu’il est parfois difficile de comprendre. En résumé, ce terme représente une étape qui permet de déterminer le niveau de fiabilité du produit. On considère un produit comme fiable lorsque celui-ci répond aux attentes en fonction des conditions d’utilisation.

Limitez au maximum vos risques

On dit souvent qu’entreprendre c’est prendre des risques. Oui ! Mais il est possible de les limiter, de les maîtriser. L’objectif est de commercialiser un produit fiable afin d’éviter une mauvaise expérience utilisateur.

Chacun a déjà été confronté à une mauvaise expérience due à un produit mal fiabilisé. N’avez-vous jamais acheté un produit promettant étanchéité et résistance aux chutes, mais qui n’a finalement pas tenu ses promesses ? Un peu décevant non !? Alors n’oubliez pas que vos clients sont susceptibles de ressentir cette même frustration. Si votre produit promet d’être étanche, assurez-vous qu’il le soit. Il est primordial de faire passer l’étape de la qualification à votre produit avant sa mise sur le marché. Ainsi, vous éviterez des coûts supplémentaires liés à la maintenance (SAV) ou même une dégradation de votre image.

Qualification produit : prérequis et étapes clés

Premier conseil de tout industriel : pensez à la qualification produit le plus tôt possible. Si la connaissance du niveau de fiabilité d’un produit est une des dernières étapes sur le papier, dans la réalité c’est un peu plus complexe.

En effet, vous ne réaliserez votre qualification qu’une fois votre produit en main. Mais, s’il est essentiel de penser fiabilité dès la rédaction du cahier des charges, c’est que ce dernier devra spécifier les contraintes que rencontrera votre produit. Sera-t-il exposé en plein soleil des heures durant ? Immergé dans l’eau ? Sous terre ? … ? Pensez durée d’utilisation, résistance aux chocs, température, étanchéité, norme, … Définissez clairement votre besoin et les contraintes produits dans votre cahier des charges. Ainsi, vous réduirez vos risques de redesign, de dépassement de délai, …

Et maintenant ? Qualifiez !

Vous avez défini votre besoin à l’étape du cahier des charges, et vous en êtes au prototype, la présérie ou bien la série. Il faut maintenant tester et valider vos choix selon l’utilisation et l’environnement de votre produit. Pour cela, plusieurs tests existent :

  • Enceinte climatique : on utilise votre produit en environnement sévère (désert, zone de froid extrême, …) ? Alors assurez-vous qu’il résiste bien aux différentes variations de température.
  • Four enceinte thermique : si vous souhaitez estimer la durée de vie de votre produit, les enceintes thermiques permettent de simuler le vieillissement de celui-ci.
  • Enceinte chaleur humide : si on utilise votre produit en zone humide (phénomène de condensation, …) testez-le et assurer-vous de son intégrité.
  • Caisson de pression d’eau : si votre produit est amené à être immergé dans l’eau, réalisez un test pour déterminer son niveau d’étanchéité.
  • Enceinte test UV : votre produit est exposé en plein soleil ? Assurez-vous de sa résistance aux UV (décoloration du plastique, …).
  • Pot vibrant : votre produit sera soumis à des vibrations ? Nous proposons des tests pour s’assurer que votre produit ne casse pas, où ne se dérègle pas, aux premières sollicitations mécaniques. Cela permet de valider les matériaux employés. 

Une fois les essais effectués, il reste encore beaucoup à faire : il faut ensuite analyser les résultats. Pensez qualification produit dès le design ! L’expérience des collaborateurs d’Axandus vous permet de gagner un temps précieux dans cette phase. Ils sont à même de vous assister dans la résolution des problématiques que vous rencontrerez.

Laisser un commentaire