L’étape des achats est une phase par laquelle vous passerez obligatoirement, que vous soyez une start-up, ou une entreprise innovante, avant de pouvoir fabriquer votre produit à grande échelle

Préparation, négociation des prix,… Notre équipe vous donne les clés pour des achats bien préparés ! 

Achats : le commencement 

En premier lieu, vous avez effectué votre POC (preuve de concept) avec une maquette ou un prototype. Votre business plan est établi avec une volumétrie de vos produits en fonction des années. 

L’analyse concurrentielle réalisée vous a permis de sonder le marché et vous commencez à évaluer un prix de vente pour votre produit.  

Vous n’avez pas encore partagé ces informations avec vos futurs clients, et c’est un point essentiel !

Pourquoi est-ce important de ne pas divulguer ces prix ?  

Une fois un prix affiché, il est très difficile de revenir en arrière.  

Si celui-ci est mal estimé ou totalement erroné, cela peut être un” KO critéria” pour votre produit.  

Vous allez devoir « ramer » pour corriger le tir, si cela est encore possible. 

Soyez donc vigilant ! Ne transmettez aucune information avant d’avoir pris en compte tous les points nécessaires à l’établissement du prix de votre produit.

Achats : l’importance de ne pas trop anticiper

Sachant cela, vous voulez allez plus loin.

Pour cette étape, il faut que vous estimiez, ou mieux, connaissiez le prix série de votre produit. Ceci afin de préparer votre prochaine levée de fond avec votre banquier ou votre business Angel et/ou vérifier si le prix réel de votre produit sera accepté par le marché. 

Vous avez donc besoin d’une estimation de votre BOM (Bill of Materials) des différents composants de votre produit. 

Dans un premier temps, pourquoi travailler sur le BOM

Car elle représente bien souvent, environ 50% de votre prix de vente (PV), d’où un calcul rapide du PV après avoir estimé celle-ci. 

Notre expérience et nos connaissances de l’industrie, nous permettent d’effectuer très rapidement ces estimations (vs en tenant compte de vos volumes), et d’aller à l’essentiel

Sinon notre écosystème/panel fournisseurs saura répondre à nos demandes. 

La fiabilité de ces informations est primordiale, elles vous permettront de prendre les bonnes décisions

Achats : analyser le BOM 

Cette analyse du BOM vous aidera à vous poser les bonnes questions : 

Avez-vous choisi les bons composants au juste prix ? 

Si après analyse et application de la loi de Pareto (20% des composants représentent 80% du coût de la BOM) : 

Pour les composants les plus chers (les 20%), ceux qui nécessitent une attention plus particulière :

  1. Composants de votre BOM que vous avez conçus :   
    • En fonction du prix, il vous faudra peut-être revoir, simplifier/changer un composant ou plusieurs
    • En concevoir un seul à la place de deux autres, faire du “design to cost”, ce qui diminuera le coût global de votre produit. 
    • Ou revoir un composant, sinon, il peut poser un problème lors de l’industrialisation (problèmes d’assemblage/ …) et donc générer un surcout. 
    • Faire du « design to process », c’est-à-dire optimiser le design du composant pour le rendre compatible avec les technologies les plus économiques en regard des volumes à produire. Par exemple une pièce plastique sera usinée si on en fabrique 10 mais probablement moulée si on en réalise 1000. 
  2. Composants standards du marché
    • Revoir les fournisseurs pour trouver un équivalent moins cher ; ou revoir votre spécification à la baisse afin d’atteindre le prix “target”. 
    • Renégocier avec votre fournisseurs (en fonction de vos volumes). 
    • Se créer des leviers de négociation faire jouer la concurrence, en ayant dès le départ deux fournisseurs par composants. 

Cela prend du temps et de l’énergie, mais peut être payant à terme. 

Que permet notre organisation d’Achats ? 

Une fois le design du produit et des composants optimisés, notre panel nous permet de lancer des demandes de prix auprès de différents fournisseurs connus, afin de déterminer précisément le coût de chaque composant et vous proposer nos recommandations d’achats

  • Si vous souhaitez travailler avec un fournisseur que nous ne connaissons pas, un audit achats de celui-ci pourra être fait afin de le valider. 
  • En outre, lors de l’achat des composants pour vos prototypes et/ou vos produits séries nous pouvons aussi vous accompagner afin que la qualité, le coût, et les délais soient respectés.  

Appartenir à un grand groupe apporte forces de propositions et écoute de la part des fournisseurs, ce qu’une start-up n’aura pas forcement. 

Achats : nos conseils en +

Soyez vigilant sur les incoterms (contraction des termes anglais « International Commercial Terms », pour faire simple, ce sont les droits et devoirs des acheteurs et vendeurs participant à des échanges internationaux et nationaux) et les taxes douanières sur les composants importés hors d’Europe. Ne les négligez pas, car ce poste peut, dans certain cas, changer votre stratégie d’achats

Également, faites attention aux fournisseurs vous faisant signer des contrats qui vous lieront à eux et dont vous ne pourrez pas sortir facilement

La diversité et les nombreuses expériences d’achats techniques que nous avons déjà vécues nous aideront à sécuriser vos choix techniques, vos investissements et les qualifications d’outillages associés aux composants achetés  

Pour résumer

Le travail d’Achats est toujours payant. Ne pas oublier que l’analyse de la BOM est primordiale 

Tout ce cheminement ne sera jamais du temps perdu

De plus, servez-vous par exemple du savoir-faire des fournisseurs, ils vous apporteront de nouvelles idées. En vous adressant à un accélérateur industriel travaillant déjà avec des réseaux de fournisseurs établis et validés, vous pourrez plus facilement obtenir des réponses fiables. 

Vous avez besoin d’accompagnement pour réaliser votre sourcing ? Contactez-nous !


Lire aussi : Start-up : pensez présérie c’est éliminer les risques