La Newsletter n°5 Axandus est parue…

Oct 04, 2016
kiweerouge

MADE IN FRANCE : C’EST ENCORE POSSIBLE !

Axandus était présent, comme plus de 600 personnes, à la journée “Industries 2020 First !” organisée par l’ARDI1 et le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes (Lyon, 15 juin).

Le salon mettait l’accent sur la nécessité de remettre l’industrie au cœur des priorités de la région : développer et fabriquer de manière compétitive en France, gagner en agilité et en flexibilité sur les investissements, exploiter à bon escient les outils numériques et la robotique.

C’est aussi la conviction d’Axandus qui aide des start up à trouver des solutions pour industrialiser leurs produits en France.

Preuve qu’il ne s’agit pas d’une utopie, le thème “Industrie du futur” était illustré par des réalisations concrètes d’entreprises de la région et fait l’objet d’un plan régional dont Laurent Wauquiez, Président du Conseil régional, a dévoilé les grandes lignes en clôturant cette journée.

Jean Baptiste YVON
Managing Director Axandus

___________________________________________________________________

pdf

TELECHARGER NOTRE NEWSLETTER

___________________________________________________________________

LA COMMUNAUTÉ AXANDUS : AD-VENTA

LA CARTE DE LA COMPLÉMENTARITÉ

Depuis sa création fin 2005, Ad-Venta s’est spécialisée dans le stockage d’hydrogène embarqué, pour toute application allant du nomadisme à l’électro mobilité hydrogène. “En 2015, nous avons trouvé en Axandus un partenaire très complémentaire pour nous aider à développer nos solutions destinées au secteur automobile,” explique Jean-Luc Mussot, fondateur d’Ad-Venta. “Axandus connaît bien les constructeurs et a les compétences dont nous avons besoin en matière d’actionneurs et de capteurs électroniques embarqués.” Les 6 premiers mois de collaboration ont permis à Ad-Venta et Axandus d’ajuster leurs rythmes et méthodes de travail et de présenter en tests de qualification un premier prototype fonctionnel de la tête de bouteille haute pression tout intégrée « SmartHy 70 » : elle comprend le détendeur primaire et est destinée à équiper les réservoirs d’hydrogène embarqués dans les véhicules à hydrogène. “Nous travaillons actuellement avec Axandus à une nouvelle version pour d’autres clients automobiles et nous sommes près d’aboutir !” se réjouit Jean-Luc Mussot qui sait qu’il pourra compter sur Axandus pour industrialiser le produit après la phase de développement des briques.

___________________________________________________________________

AU COEUR D’AXANDUS

La création de valeur passe aussi par l’opérationnel

” Les 27 années passées chez EFI Automotive ont construit mon expertise : j’ai conçu de nombreux capteurs et piloté leur industrialisation dans le respect des exigences de l’industrie automobile. Je viens de rejoindre Axandus pour partager ma valeur ajoutée avec des start-up qui n’ont pas encore d’expérience industrielle. Actuellement, j’aide Primo 1D*, dont la production sera localisée sur notre site de Beynost, à passer efficacement de la phase Prototypes à la phase Vie série. Dans cette transition, il peut être nécessaire d’adapter le process ou certains équipements utilisés lors de l’expérimentation, afin d’optimiser la performance et les coûts futurs de série. Le dirigeant d’une start-up ne soupçonne pas toujours l’ensemble des variables à prendre en compte et à harmoniser : robustesse, ergonomie, sécurité, maintenabilité, définition des modes opératoires pour le personnel… Une fois la ligne installée, je travaillerai à fiabiliser et stabiliser son fonctionnement, à sélectionner et former le personnel de production. Cette mission stimulante pour moi peut contribuer à pérenniser de jeunes entreprises innovantes et inspirer de nouvelles activités au sein du Groupe EFI Automotive. Je m’en réjouis !”

Denis Faure
Équipier Industrialisation Axandus

ligne-primo-1d-vu-3d
Vue 3D de la ligne Primo 1D

___________________________________________________________________

LA VIE D’AXANDUS

Affinités optimales

Axandus a vu le jour voici 1,5 an. Avec le recul, les équipes d’Axandus mesurent la valeur ajoutée concrète de l’accélérateur industriel sur le développement des start up accompagnées.

“Les start up démarrent vraiment plus vite, grâce au transfert de savoir-faire du Groupe EFI Automotive qui a créé Axandus,” témoigne Jean-Baptiste Yvon, Managing Director. “Notre expérience industrielle des produits mécatroniques est très diversifiée, en termes de taille de séries, de pays, de coûts… Nous partageons avec les start up innovantes nos bonnes pratiques : choix d’organisation, développement, conception, achat, investissement,  production compétitive internalisée ou sous-traitée.”

Encore plus gagnant-gagnant

De plus en plus de start up sollicitent spontanément Axandus. Les experts de son comité de sélection ont construit, avec le recul, une grille de décision d’accompagnement. “Nous privilégions les collaborations susceptibles d’apporter un bénéfice optimal aux deux parties,” souligne Jean-Baptiste Yvon. Les start up répondent essentiellement aux nouvelles demandes dans la mobilité, la sécurité et le confort, l’énergie, la domotique, la connectivité avec des technologies capteurs, objets connectés embarqués, smart textiles, récupération et génération d’énergie.

Espace Axandus à l’événement régional pour l’Industrie du Futur – Rencontre avec Laurent Wauquiez, président de la
région Auvergne-Rhône-Alpes, M. ZHAI Jun, ambasseur de Chine et Céline Eheim, directrice d’ALTIOS Germany GmbH.