La Newsletter n°4 Axandus est parue…

Mai 05, 2016
kiweerouge

UN ACCOMPAGNEMENT INDUSTRIEL ENCORE PLUS ATTRACTIF

Le partenariat noué entre Axandus et les start-ups qu’il accompagne peut aller bien plus loin en terme industriel depuis que nous leur dédions un Production Lab, au coeur de l’usine de Beynost d’EFI Automotive.

Elles trouvent là un espace pour implanter leurs lignes de production, à condition que la convergence d’intérêt des parties soit forte. Le premier à avoir investi les lieux est Primo 1D, concepteur de capteurs RFID xxx. Cet hébergement industriel a vraiment du sens car Primo 1D produira à terme de gros volumes de capteurs. Notre site de 750 salariés qui produit 50 millions de capteurs par an lui offre un environnement séduisant : une organisation permettant de fabriquer en 3×8 et des compétences adaptées, notamment en mécatronique (mécanique, plasturgie, électronique, connectique) et en qualité automobile (ISO TS-16949).

Par ailleurs, en lien avec de nombreux acteurs industriels et institutionnels rhônalpins, le Production Lab pourrait prochainement se doter d’une ligne de fabrication à bas coût, robotisée et ultra flexible, pour fabriquer les objets connectés et les capteurs des start-up que nous accélérons. 

Jean Baptiste YVON
Managing Director Axandus

_____________________________________________________________

pdf

TELECHARGER NOTRE NEWSLETTER

___________________________________________________________________

AGENDA

15 Juin 2016

Axandus sera présent à l’événement régional pour l’industrie du futur “Industries 2020 First” à l’hôtel de région Auvergne-Rhône-Alpes à Lyon.

___________________________________________________________________

LA COMMUNAUTÉ AXANDUS : CYLEONE

AXANDUS A OSÉ RELEVER NOTRE IMMENSE DÉFI

A Montpellier, la start up Cyleone a développé une solution globale de monitoring environnemental et industriel : le boîtier Cybox, équipé de capteurs “plug and play”, est très facile à utiliser et à embarquer (drône, ballon…) ; la plateforme Cymanager analyse  les informations. Cible ? Le secteur des énergies renouvelables et pétrolières, à une échelle internationale.

En octobre 2014, le prototype fonctionnait et, avec l’aide d’un partenaire, Cyleone avait la compétence pour finaliser la solution logicielle.“En revanche, nous cherchions désespérément de l’aide pour industrialiser la Cybox et proposer au marché une solution clés en mains, designée et packagée,” explique Guillaume Boguszewski, CEO Cyleone, séduit par les expertises d’Axandus (mécatronique, design industriel…) et par l’équipe. “Dynamique, disponible, agile et en totale fusion avec la nôtre, elle nous a guidés pour satisfaire un cahier des charges très exigeant et a joué un rôle décisif dans la réussite des premières étapes vitales : industrialisation et commercialisation,” souligne Guillaume Boguszewski.

La rencontre a plus que tenu ses promesses.“Alors que nous préparons une levée de fonds, Axandus nous accompagne dans une nouvelle phase d’optimisation des performances et de design to cost. Elle nous permettra notamment de rester compétitifs sur un marché du photovoltaïque qui est engagé dans une démarche de réduction de ses coûts de maintenance.”

___________________________________________________________________

AU COEUR D’AXANDUS

Une stratégie export doit être anticipée et préparée dès que possible. Il y a quelques années, les entreprises françaises s’engageaient dans un développement international seulement après avoir solidement ancré leurs positions sur le marché domestique.

“De plus en plus, ce développement à l’étranger se concoit dès les débuts de l’entreprise,” observe Steve Goyet, Ingénieur Business Développement. C’est dans ce cadre qu’Axandus souhaite proposer aux start-up qu’il accompagne un support dédié à leur déploiement international.  Le dispositif pourrait notamment inclure  un hébergement dans les sites des filiales d’EFI Automotive.

“En mission aux Etats-Unis depuis 6 mois, j’ai pu mesurer les attentes  et surtout la motivation de toute une région incluant l’Alabama, le Tennessee, la Géorgie , le Mississippi… pour aider à la création d’un accompagnement industriel Axandus,” souligne Steve Goyet.  “Une réunion réunissant l’écosystème entrepreneurial, associatif, économique, universitaire, et industriel nous a déjà permis d’identifier qu’Axandus permettrait de fédérer toutes ces organisations. Si cet élan régional se confirme, la perspective de voir une structure Axandus aux Etats-Unis pourrait bien devenir une réalité.”

Steve Goyet – Ingénieur Business Développement, Axandus
ecosysteme-entreprenarial-us

Rencontre avec l’écosystème entrepreneurial américain  

_________________________

INTERNET DES OBJETS : UN TERRITOIRE NATUREL POUR AXANDUS

IoT World (Paris, 23-24 mars), SIdO (Lyon, 6-7 avril) : deux rendez-vous majeurs pour les objets connectés. Présent avec un stand, Axandus a pris la température de ce marché émergent.

Constat ? Très mouvant, le marché de l’internet des objets est en train de se structurer, avec des acteurs encore cloisonnés dans leur spécialité technologique, principalement liée à la data, la dimension “connecté”. En revanche, la maîtrise de la dimension “objet” de l’objet connecté fait souvent défaut.

Dans ces deux salons, Axandus est le seul à avoir mis en avant une vraie proposition de valeur : l’accélérateur industriel sait accompagner les start up dans la conception et le développement d’un “objet-produit” fiable et de qualité, à coût compétitif et qui sait accumuler et traiter des données.

En matière d’objets connectés comme dans bien d’autres univers de produits, Axandus est le partenaire expert et légitime pour un accompagnement ciblé et efficace.

20160406_094632

Stand Axandus au salon Sido de Lyon