Découvrez… Notilo Plus et iBubble, un drone sous-marin hors du commun

Juil 08, 2019
Fannie MULAS

En 2018, Notilo Plus lève près de 2 millions d’euros pour le lancement d’iBubble, son drone sous-marin autonome. Axandus les a suivis dans cette aventure qu’est l’industrialisation. Découvrez l’histoire inspirante de Notilo Plus et de son acolyte.  

le drone sous marin

iBubble, votre compagnon de voyage

Un drone sous-marin capable de vous suivre dans vos virées aquatiques ?  

C’est le pari qu’ont lancé Nicolas Gambini et Benjamin Valtin, fondateurs de Notilo Plus. Ciblant aussi bien les professionnels que les amateurs, ce drone vous permettra d’explorer les fonds marins comme vous ne l’avez jamais fait. Passez d’un plongeur anodin au célèbre capitaine Nemo en un rien de temps. iBubble sera votre compagnon de voyage.  

Un parcours qui impressionne

Notilo plus a pu lever, en mai 2018, 1.9 millions d’euros avec l’aide de la BPI France pour le lancement de l’industrialisation de son drone. Ils ont su réagir rapidement aux pré-commandes.
« Notilo Plus dispose d’une réelle avance technologique, qui représente une véritable rupture. Nous sommes convaincus que la société s’imposera comme le leader du marché », explique Victoire Millerand, investisseur Bpifrance.  

Axandus a accompagné Notilo Plus dans sa phase industrielle. Nous avons ensemble défini un produit industriel par la validation du dessin de produit. Notre but était d’aboutir à un objet de qualité. Nous avons apporté notre savoir-faire et ils ont apporté le leur. C’est une des collaborations les plus réussies. Aujourd’hui, iBubble est produit à Joinville en France, dans les usines D’EFI Automotive. Ils créent ainsi une barrière supplémentaire face à la concurrence chinoise bien présente sur le marché. Ce drone d’un nouveau genre pourrait alors s’imposer comme leader de sa catégorie. 

Un drone sous-marin aux multiples facettes

le drone sous marin

« Notre objectif est de révolutionner et démocratiser la prise de vues sous-marine en proposant un drone sans fil capable de suivre un plongeur pour prendre des vidéos de qualité », apporte Benjamin Valtin.
iBubble est complètement autonome. Nul besoin de le guider. Avec sa technologie brevetée de localisation sous-marine, le drone repère le plongeur et le suit dans son exploration. Il est doté d’un système de reconnaissance d’images pour ne pas confondre son modèle avec un animal marin. Il reconnaitra aussi un défaut prédéfini.
« Pour un usage personnel, cela permet au drone de reconnaître le plongeur et bien le cadrer ; pour des applications professionnelles, d’identifier des caractéristiques indiquées au préalable, comme une fissure sur une coque de navire ou un défaut sur un pipeline », ajoute Benjamin Valtin 

Le plongeur est tout de même équipé d’une télécommande pour changer l’angle de vue de la caméra. Il peut demander à être filmé de face, de profil ou de dos.
Le drone se différencie aussi par sa captation vidéo. Équipé de deux phares de 1000 lumens, il contre la couleur trop bleue provoquée par le manque de lumière des fonds marins. Il repère le modèle et fait des prises de vues.
« Cela va révolutionner la photographie sous-marine » Tauchen, magazine aquatique.  

iBubble présente une autonomie d’une heure et peut descendre jusqu’à 60 mètres en profondeur. Il est associable à une caméra GoPro pour ajouter un nouvel angle de vu.  

Pour ceux qui s’inquiète des nuisances qu’un drone sous-marin peut provoquer dans l’océan, sachez qu’iBubble est respectueux de l’environnement. Il est silencieux et fonctionne à niveau d’émission sans danger pour les animaux marins.  

Enfin pour le plus frileux d’entre vous, le drone est équipé d’un retour vidéo live pour ne pas se mouiller tout en observant les fonds marins. De quoi se laisser tenter.  

A lire également : DÉCOUVREZ… XSUN & SOLARXONE